Skip to content

[Reconstitution historique] La re-création du passé : enjeux identitaires et mémoriels

13 juin 2014


 

Résumé

L’histoire vivante médiévale est peu connue en France, mais elle est pourtant en plein essor. Au-delà de l’analyse de l’activité en tant que telle, qui englobe à la fois la reconstitution historique et les Arts martiaux historiques européens, cet ouvrage met l’accent sur les enjeux liés à la re-création du passé. C’est en premier lieu sous l’angle de la diffusion des connaissances que l’histoire vivante est abordée. La recherche menée s’attache ensuite aux éléments de définitions associés à la démarche, entre loisir et professionnalisation. Enfin, un dernier point évoque la pratique sociale, génératrice de liens entre les participants.

Public

Cet ouvrage s’adresse à un large public, familier de l’histoire vivante, ou à des étudiants et chercheurs en sciences humaines et sociales, intéressés par les problématiques liées à la mémoire, à la transmission ou aux enjeux identitaires.

Auteur(s)

Audrey Tuaillon Demésy est Docteur en sociologie, membre du laboratoire C3S (EA 4660).

Mots-clés

AMHE, Communauté, Culture, Festival, Histoire vivante, Identités, Lien social, Loisirs, Mémoire, Patrimoine, Professionnalisation, Reconnaissance, Reconstitution, Représentations, Tourisme, Transm […]

Soutiens

C3S (Laboratoire Culture, Sport, Santé, Société).

Source : Pufc.

Advertisements
One Comment

Trackbacks & Pingbacks

  1. [Reconstitution historique] La re-créati...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :