Skip to content

[Cultures de l’Imaginaire] Cosplay au Musée – Rochefort : les personnages de manga accostent au musée de la Marine – SudOuest.fr

24 septembre 2014

Le musée de la Marine accueille le premier « Cosplay » du genre.

cosplaymuséedelamarine

Les spécialistes des mangas auront reconnu de gauche à droite Fionna (Adventure Time), Alice (Pandora Hearts) et Rima (Vampire Knight) au musée de l’école navale. © PHOTO PHOTO DB

Ce sera une première à Rochefort. Un « Cosplay » comme « costume » et « player » (joueur) a lieu cet après-midi, à 14 h 30, place de la Galissonnière, dans un lieu détonant pour ce concours : le musée de la Marine (entrée gratuite pour assister au « Cosplay »).

Englobant à la fois la fabrication d’un costume et la participation à un jeu de rôle, cette manifestation allie « loisir créatif et pratique théâtrale visant à reproduire et interpréter des personnages de fiction », explique Maëva Bertrand. Ancienne guide au musée, la jeune femme a proposé un « Cosplay » dans le cadre des animations célébrant le dixième anniversaire du manga culte japonais « One Piece » dans les cinq musées de la Marine de l’hexagone.

« Je le pratique depuis des années, cela se fait autour des univers du manga, de la science-fiction et plus généralement des mondes imaginaires », explique l’organisatrice.

À l’origine, le Cosplay est né « dans les années 1930 aux Etats Unis avec les premiers rassemblements de fans de science-fiction », reprend Maëva. Comics mettant en scène des super-héros, BD, films de science-fiction, la matrice était favorable pour créer des événements visuels qui ont plus tard gagné un Japon baigné par la culture manga. Second consommateur de ces bandes dessinées japonaises dans le monde, la France a été aussi touchée par le phénomène « Cosplay ». Une première fois dans les années 80, mais surtout à partir de la fin des années 90 à la faveur des films d’animation japonais diffusés par le Club Dorothée.

« La pratique s’est popularisée et développée en lien avec la culture geek (1), notamment les jeux de rôle, de plateau ou vidéo », souligne Maëva.

Cela se traduit par la confection du costume d’un personnage, qui peut demander beaucoup de travail.

Vêtements et maquillages sont aussi calqués sur le modèle. Issus en grande partie de la récupération, des accessoires sont par ailleurs assemblés en détournant de leur usage des matériaux, à l’instar d’une ceinture réalisée à partir d’échantillons de tapis de gymnastique. Ou encore de cette épée légère conçue avec une planche de bois, du polystyrène et de la pâte à modeler.

Cet après-midi, les dix participants attendus mimeront à tour de rôle leur personnage sur un fond sonore qu’ils auront apporté. Si le « Cosplay » est habituellement pratiqué dans des salons comme le « Japan Expo » à Paris, le décor du musée de la Marine offrira un formidable écrin visuel pour les « Cosplayers » qui déambuleront et partiront à l’abordage des salles chargées d’histoire.

(1) Personne pointue dans les cultures de l’imaginaire.

Source :  – http://www.sudouest.fr/2013/10/27/les-personnages-de-manga-accostent-1212068-1391.php, 27/10/2013.

Publicités
One Comment

Trackbacks & Pingbacks

  1. [Cultures de l'Imaginaire] Cosplay au Mus&eacut...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :