Skip to content

[Droit public – Collectivités territoriales] Et si les étudiants en droit donnaient un coup de main à la justice ?

18 novembre 2014


Sur le campus de l’Urca, à Reims, les étudiants sont plutôt partants pour l’alternance.
CHAMPAGNE-ARDENNE. Tels les internes en médecine, les futurs juristes pourraient exercer dans les cabinets et les juridictions. Une solution au manque d’effectif ? Les étudiants champardennais sont plutôt partants.


Les étudiants en médecine exercent au CHU en tant qu’internes pendant leur cursus universitaire. Pourquoi les étudiants en droit n’auraient-ils pas, eux aussi, leur internat dans les cabinets, études et juridictions ? « Ils pourraient s’occuper des affaires simples sous notre supervision. C’est peut-être une solution à l’engorgement dû à l’aide juridictionnelle et au manque de personnel dans les juridictions. Cela ne pourra que faciliter leur insertion professionnelle », avance un avocat de la région.

L’idée vient d’Angleterre et plus particulièrement du ministre adjoint chargé de la Justice, Simon Hughes. L’État anglais cherche à réduire le coût croissant de l’aide juridictionnelle. Il n’est pas le seul. La prise en charge des frais d’avocat des citoyens les plus modestes essouffle aussi le budget de Christiane Taubira. La ministre de la Justice espérait avoir trouvé un filon en proposant de taxer les gros cabinets d’avocats qui, traditionnellement, contribuent moins à l’aide juridictionnelle. Elle s’est heurtée à un mur de refus. Et pour cause : cela reviendrait à demander aux avocats de financer leurs propres honoraires…

Des stages pas toujours faciles à trouver

Confier une partie des affaires aux étudiants, pour un coût réduit, pourrait être une autre solution… À l’Urca (Université de Reims Champagne-Ardenne), les étudiants sont plutôt partants : « Ce serait motivant de faire du concret en plus des cours. Pour moi qui suis déjà certain de vouloir devenir avocat, ce ne pourrait être qu’un plus », estime Peter Lenfant, inscrit en 2e année.

L’Urca n’a toutefois pas attendu les Anglais pour développer les stages dans les cabinets.« C’est l’une des spécificités de notre faculté. Dès la 3e  année, il y a un stage obligatoire de trois semaines. Qui peut être fractionné. En première année de master ils ont un stage d’un à deux mois et en master 2, un autre de quatre mois. Ils peuvent même en faire dès la première année s’ils le souhaitent », précise Olivier Dupéron, le doyen. Des stages qui ne sont pas toujours faciles à trouver. « Il faut avoir un peu de relations parce que sinon… Et s’y prendre à l’avance », confie Éléonore Vol. « Je ne suis qu’en deuxième année mais je suis déjà en recherche pour l’année prochaine. » « C’est plus difficile à trouver chez les avocats et notaires », souligne Octavie Paris, étudiante de 3e année, originaire d’Arcis-le-Ponsart, commune de la Marne qui touche le département de l’Aisne. « Intéressée par le droit public, j’ai fait pas mal de demandes avant de trouver. Quand je suis allée demander à l’hôtel de ville de Fismes, je n’y croyais plus tellement et ça a marché. Alors que je n’avais pas été recommandée. Je suis très contente. Je vais faire une semaine à chaque période de vacances scolaires dans le service d’aménagement du territoire. Mon encadrant m’a dit que je serai en totale autonomie. Je vais travailler sur la réforme territoriale ».

« Plus les structures sont petites, plus les jeunes travaillent sur de vrais dossiers. Nous envoyons également des étudiants en stage dans les juridictions. Il existe une convention avec le TGI de Reims. Ils participent réellement à la vie de la juridiction et peuvent même assister aux délibérés », explique le doyenChez les avocats, ils ne vont pas jusqu’à plaider en audience : « Les clients n’ont pas trop envie de voir le stagiaire plaider… Pour le reste, ils peuvent faire beaucoup de choses .» Au CHU, les internes sont payés, ils commencent à 1 300 euros bruts. Les stages des étudiants en droit de l’Urca sont rarement payés. Instituer leur participation à l’activité des cabinets pourrait être l’occasion de fixer une rémunération.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :