Skip to content

[Tourisme culturel – Cultures numériques] Louvre Lens Vallée : une rampe de lancement des start-up spécialisées dans le tourisme et la culture

28 novembre 2014

Depuis le temps qu’on en parle, le pôle numérique culturel baptisé Louvre Lens Vallée se concrétise dans l’ancienne école Paul-Bert. Ce sera un lieu d’accueil et de lancement de start-up ou d’entreprise spécialisées dans une approche moderne de la culture. Le marché est paraît-il énorme.

Une renaissance économique pour le bassin minier. Les politiques pourtant habitués à peser leurs mots en sont persuadés : c’est par le développement numérique culturel que se jouera une partie de l’avenir du bassin minier. Et puisqu’il faut un marqueur fort pour faire les yeux doux à ceux qui créeront les métiers de demain, voilà qu’a été lancé officiellement, hier, le pôle numérique culturel, devenu le Louvre Lens Vallée.

Pour le vice-président à la Région, Pierre de Saintignon, le développement économique du territoire passera par le tourisme et la culture. Mais une culture déclinée en version numérique, par des start-up innovantes, des grands groupes internationaux qui pourraient installer à Lens leurs centres de recherche et de développement.

Utopique ? Absolument pas, répondent les décideurs politiques pour qui il n’est qu’à regarder l’exemple d’Euratechnologie à Lille. « Nous voulons être les leaders européens de la numérisation des œuvres », décrète Pierre de Saintignon. Et quitte à viser l’excellence, autant bien choisir ceux qui seront accueillis dans l’incubateur à bonnes idées du Louvre-Lens Vallée. « Nous avons une certaine idée de l’excellence. Même si les habitants n’en comprennent pas tout de suite l’intérêt, c’est une belle aventure », assure le président du Département Michel Dagbert. Qui voit déjà le Lensois rayonner de part le monde numérique. « Il nous faut ici des leaders nationaux, mondiaux… Pour cela, il nous faut une boîte. Là où nous allons réaliser une boîte, c’est dans l’ancienne école Paul-Bert : lieu de transmission du savoir… » Une boîte de 2 000 m2 qui pourrait assez vite monter jusqu’à 6 000 m2 si la demande est à ce point importante. En termes de financement, si on ne parle pas gros sous entre amis, la Région entend obtenir le maximum des 250M € que neuf agglomérations labellisées French Tech ont à se partager. Et pourquoi pas obtenir 40 M €, dit Pierre de Saintignon.

Source : Louvre Lens Vallée: une rampe de lancement des start-up spécialisées dans le tourisme et la culture – Lens – La Voix du Nord.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :