Skip to content

[Collectivités territoriales – Service public] La France s’inspire de Facebook pour simplifier son administration en ligne

27 décembre 2014

France Connect permettra à partir de 2015 de fédérer ses comptes administratifs en ligne. Objectif : réduire le nombre de comptes différents créés par chaque Français.


 

C’est devenu l’étape la plus irritante de toutes les corvées administratives. Avant d’entreprendre n’importe quelle démarche en ligne, il faut créer un compte protégé par un mot de passe, différent si possible des dizaines d’autres mots de passes déjà utilisés. Pour ne rien arranger, les identifiants ne sont pas tous de la même forme. 
Quand la Caisse d’allocations familiales (Caf) envoie par courrier un code à quatre chiffres, le portail des impôts exige un mot de passe d’au moins huit caractères, avec un chiffre obligatoire. Un vrai casse-tête.

Pour tous les phobiques administratifs, le SGMAP (Secrétariat général pour la Modernisation de l’action publique, sous la tutelle de Matignon) planche sur une solution inspirée par Facebook et son service Facebook Connect. Le système France Connect permettra de regrouper sous un seul mot de passe tous ses comptes administratifs sur Internet. La connexion se fera à partir d’un compte «parent»,comme l’explique le service du premier ministre.

Le service doit entrer en phase expérimentale dès janvier 2015 et s’inscrit dans le processus général de simplification des administrations, fil rouge du gouvernement Valls.

Plusieurs niveaux d’authentification

Comme de nombreux services qui proposent de «se connecter avec Facebook» au moment de créer un compte, les administrations françaises pourront proposer de «se connecter avec France Connect». L’usager s’authentifiera alors avec un compte qu’il possède déjà, comme celui de la Caf ou des impôts, à condition que ce compte «parent» soit aussi sécurisé que le compte que l’on veut créer. Si l’administration exige un mot de passe complexe, il faudra s’inscrire avec un compte au mot de passe complexe.

France Connect ne sera donc pas tout à fait aussi simple que le service de Facebook. Utilisé par plus d’un quart des sites les plus visités au monde, Facebook Connect permet, en deux clics, d’associer un compte en ligne à son profil Facebook. Cela permet bien souvent aux créateurs de sites ou d’applications de récupérer des informations personnelles utilisées pour remplir des profils ou à des fins publicitaires. L’administration française sera plus transparente: les comptes des usagers ne seront pas centralisés, affirme le SGMAP.

La France s’inspire de Facebook pour simplifier son administration en ligne.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :