Skip to content

[Cultures de l’Imaginaire – Tutoriel] Manuel du Créateur de Club de Jeu de rôle – CJDR1

27 janvier 2015

Ce document interactif part du constat que ce qui manque à la communauté rôliste, c’est un réseau de clubs durablement implantés sur le territoire français.

Pour ce faire je vous propose un petit manuel qui permettra aux pionniers, qui hésiteraient encore à se lancer dans l’aventure, de ne plus avoir de freins par manque d’information, de méthode ou de connaissances du milieu ludique.

Le texte est écrit comme un livre dont vous êtes le héros. L’aventure s’arrête dès que vous estimez avoir glané suffisamment d’informations pour créer votre club.

Le propos n’a pas la prétention d’être exhaustif mais d’apporter des réponses ou des pistes de réflexion. D’ailleurs n’hésitez pas à y contribuer pour le compléter et l’améliorer par vos commentaires sur ce blog. Je mettrais à jour l’arborescence si nécessaire et en fonction de vos besoins.

En parlant de club, et comme postulat de base dans le traitement du sujet, il s’agit bien d’une association ouverte au public le plus large, avec un fonctionnement qui se veut démocratique et une visibilité publique. Pour créer un club privé entre copains, pas besoin de manuel, un vaste grenier peut suffire. 😉

~~~

«On pense, parfois, qu’il ne reste plus un seul dragon. Plus un seul chevalier courageux, plus une seule princesse qui traverse des forêts secrètes, envoûtant les daims et les papillons de son sourire. On pense parfois que notre époque est au-delà des aventures. Que le destin a disparu de l’horizon : ombres brillantes passées au galop il y a longtemps, et parties. Quel plaisir d’avoir tort. Princesses, chevaliers, enchantements et dragons, mystère et aventure… sont ici et maintenant, et sont même tout ce qui a jamais vécu sur terre ! A notre époque, ils ont changé de costume, évidemment. Les dragons portent aujourd’hui les couleurs de l’administration, de l’échec, du désastre. Les démons de la société nous tombent dessus si on ose lever les yeux du sol, si on ose prendre à droite quand on nous dit de prendre à gauche. Les apparences sont devenues tellement trompeuses que les princesses et les chevaliers peuvent se cacher aux yeux les uns des autres, à leurs propres yeux. Pourtant, les maîtres de la réalité viennent toujours à notre rencontre dans les rêves pour nous dire que nous n’avons jamais perdu le bouclier qui nous protège des dragons, que des étincelles de feu bleutées nous traversent maintenant pour changer notre monde ainsi que nous le souhaitons. L’intuition nous souffle la vérité : nous ne sommes pas poussière, nous sommes magie !» Richard Bach – Un

La création d’un club de jeu de rôle est une quête collective qu’il convient de soigneusement préparer, si vous ne souhaitez pas que le groupe d’aventuriers que vous allez constituer se fasse décimer par le premier dragon venu.

En France, la forme juridique la plus adaptée pour fonder un club de loisirs est l’Association, dite de type Loi 1901 : aucune autorisation préalable n’est nécessaire, cependant il y a obligation de déclaration au greffe des associations qui dépend de votre préfecture ou sous-préfecture, ainsi qu’au journal officiel de la République française. Il faut être à l’origine au minimum deux personnes, dont une majeure, sauf dans le cas de la junior association (http://www.juniorassociation.org/).

Il n’est pas nécessaire d’être de nationalité française pour créer et diriger une association.

Si vous résidez dans les départements d’Alsace ou de Moselle, des dispositions particulières s’appliquent. Si c’est votre cas allez au 2.

En tant que personne morale de droit privé l’association dispose presque des mêmes prérogatives qu’une entreprise, à la différence qu’elle ne redistribue pas ses bénéfices à ses membres, comme une entreprise le ferait pour ses associés, mais elle les investi dans son projet associatif.

Aux côtés des associations, on trouve coopératives, mutuelles et fondations qui forment ensemble le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Les valeurs portées par l’ESS sont le fait d’œuvrer pour l’intérêt général par une utilité sociale et un fonctionnement démocratique selon le principe d’un homme = une voix.

Armé de ces premiers éléments de contexte, vous allez devoir choisir une stratégie.

Si vous êtes collégien, lycéen ou étudiant allez au 3 sinon allez au 4.

Cultures de l'imaginaire, festivals et collectivités territoriales

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :