Skip to content

[Cultures de l’Imaginaire – Jeu de rôle] Le Masque et l’Épée : Revenus et Opulence – CREAME16

30 avril 2015

illusrevenus1Avec l’Envergure et la Vaillance, L’opulence est le troisième symbole de pouvoir du héros de cape et d’épée. Porthos s’en est fait un but dans la vie et l’attribut de sa réussite dans le roman de Dumas.

Une Livre (ou franc) = 20 sols (ou sous) = 200 deniers*. Un sol est donc égal à 10 deniers.

Revenus et train de vie.

Les revenus représentent ce que gagne en moyenne le personnage quand il ne vie pas une aventure. Ils permettent d’assurer le train de vie du personnage. Ils doivent normalement s’équilibrer. Mais des dépenses ou des recettes supplémentaires peuvent modifiés revenus et tain de vie. De plus il est toujours possible de vivre en dessous de ses moyens ou au dessus…

Revenus

Classe sociale 1 à 10 : se détermine en faisant l’addition de (Classe sociale x 10) + Rang. Le résultat donne le nombre de Sols en moyenne par semaine.

Classe sociale 11 à 13 : se détermine en faisant l’addition de (Classe sociale x 4) + Rang. Le résultat donne le nombre de Livres en moyenne par semaine.

Classe sociale 14 à 15 : se détermine en faisant l’addition de (Classe sociale) x 10) + (Rang x 2). Le résultat donne le nombre de Livres en moyenne par semaine.

Classe sociale 16 à 18 : se détermine en fonction du titre

Chevalier (1d10 x 20) + Rang

Baron (2d6 x 20) + Rang

Comte (3d6x 20) + Rang

Marquis (1d20 x 20) + (Rang x 2)

Le résultat donne le nombre de Livres en moyenne par semaine.

Classe sociale 19 à 20 : se détermine en faisant l’addition de (1d10+10 x 100) + (Rang x 10). Le résultat donne le nombre de Livres en moyenne par semaine.

Les revenus ainsi obtenus sont ceux de base, mais ils peuvent augmenter grâce à des rentes supplémentaires obtenues au cours du jeu ou par des cartes aléas.

Au début du jeu les revenus du personnage sont liés à la carrière qu’il a choisie. Et non à sa classe sociale d’origine

Entourage

Les gens qui partagent votre quotidien sont importants. Ils influent sur vos décisions et vos partis pris. Pour caractériser cela vous allez attribuer un niveau relationnel (#) à chaque personne importante dans (ou pour) votre vie, comme ceci : Il va de soi que les membres de la Compagnie (le personnage des autres joueurs) doivent tous figurés à cette rubrique !

#-4 Haine #+4 Amour
#-3 Discorde #+3 Amitié
#-2 Antipathie #+2 Confiance
#-1 Méfiance #+1 Sympathie
# 0 Indifférence # 0 Indifférence

Train de vie :

Au minimum, le train de vie est calculé de la même manière que les revenus sans le bonus de rang. Le cout supplémentaire est calculé de la manière suivante : 1 point (équivalent en livre ou en sol en fonction de la base des revenus)

  • Pour chaque point de rang au dessus de son rang actuelle.
  • Pour chaque employé en plus du nombre de base. Un bourgeois emploie du personnel liés à sa source de revenus (c’est ce qui le caractérise). Il en emploie de base (Classe sociale-10) personnes.
  • Pour chaque personne à charge (de plus de 10 ans et qui ne travaille pas)
  • Pour les bourgeois et les nobles, pour 2 relations de niveau 1 ou chaque cercle de relation niveau 1 (club, corporation, associés). Les autres PJs ne comptent pas dans ces relations.
  • Pour chaque relation niveau 4 (hors mariage ou famille)

 

Pour chaque employé ou serviteur non directement lié à la source de revenus ajouter le revenu liés à la classe sociale de votre employé sans compter son bonus de rang. Il peut s’agir d’un autre PJ.

Ex : Maître Fougueroux est un petit bourgeois (12/4), sa boulangerie emploie 3 personnes. Il a pris sous son aile un orphelin rencontré lors d’une aventure. Il fait également « travailler » un valet qu’il paie bien (classe social 6) qui lui sert surtout d’homme de main. Et entretien des relations de sympathie avec ses 2 voisins et fait partie de la corporation des  « métiers de bouche de Paris ». Enfin il voit régulièrement une dame à qui il fait la cour.

– Ses revenus sont donc de : (12×4) + 4 = 52 livres par semaine

– Son train de vie : (12 x 4) + 1 (employé supplémentaire) +1 (orphelin à charge) + 1 (ses voisins) + 1 (la corporation) + 60 Sols (le valet) +1 (la dame de ses pensées) = 56 livres par semaines.

Maître Fougueroux à donc du mal à joindre les deux bouts. Heureusement qu’il a un peu d’argent de côté suite à ses aventures, mais son pécule fond comme neige au soleil (4 livres par semaine !)… Vivement la prochaine aventure pour se refaire !     

Vivre en dessous de son train de vie normal.

Le personnage peut choisir de vivre un ou plusieurs rangs en dessous du sien pour une même classe sociale. Dans ce cas il économise la différence. Par contre les efforts qu’il fait nuisent à sa progression sociale,  à son renom et à ses relations. Au bout d’un mois de ce train de vie le personnage perd 1 pt de renom et (différence de pt de rang)/2 pt de rang. Il perd également 1 niveau de relation pour chacun de ses contacts y compris familiaux.  A vivre en dessous de ses moyens on fini par s’appauvrir, ne plus intéresser personne et la famille se décompose. 

Vivre en dessous de sa classe sociale fait perdre immédiatement 1 pt de renom et 1 pt de rang + 1 pt par mois.

– 1 niveau de relation pour tous les contacts, enfin les serviteurs en surplus sont congédiés.

 

Vivre au dessus de son train de vie normal.

De même, le personnage peut choisir de vivre 1 ou plusieurs rang en dessus du sien pour une même classe sociale. Dans ce cas il s’endette de la différence. Par contre les efforts qu’il fait participe à sa progression sociale et à son renom. Au bout d’un mois de ce train de vie le personnage gagne 1 pt de renom et (différence de pt de rang)/2 pt de rang. A vivre en dessus de ses moyens on fini par s’appauvrir.

Vivre en dessus de sa classe sociale fait gagner immédiatement 1 pt de renom et 1 pt de rang + 1 pt par mois par mois

Capacité d’endettement = Revenus + économies x 10. Le taux d’usure et les délais de remboursement sont à la discrétion du Masque. 

En accéléré le joueur peut dépenser les revenus de la classe qu’il cherche à atteindre x 4.

 

Fortune : État de vos comptes, vos disponibilités (votre trésorerie).

Votre fortune de départ (en temps de jeu) est égale à vos revenus éventuellement modifiés par les cartes aléas.

Votre fortune va évoluer au cours de vos aventures. En fonction du temps passé entres deux aventures et de votre train de vie le Masque calculera ce que vous avez gagné ou perdu.

Ex : Maître Fougueroux a gagné 500 livres (une belle somme) lors de sa dernière aventure avec ses compagnons mousquetaires. Il investit dans un chariot et un bon cheval valant 100 livres, il lui en reste 400.  Nous avons que son train de vie lui fait perdre 4 livres par semaines. Presque 2 années heureuses s’écoulent ainsi (100 semaines). Sa réserve est à sec. 3 semaines passent encore et les dettes s’accumulent…Quand arrive une missive de son ami Ignace de Monterolla qui l’invite à un rendez-vous nocturne. « Prends ta rapière » indique la lettre. « Enfin il était temps ! » s’écrie Fougueroux.    

 

Demeures : résidences, garçonnières, chambres de bonne, manoirs, fermes, Hôtels particuliers… Ne rapporte rien mais vous coûte chaque semaine un coût minimum d’entretien (1% de la valeur).

Domaines : Exemple de Domaine : Une Demeure, des Terres, des exploitations et des Serviteurs qui lui sont attachés. Ne rapporte rien mais vous coûte chaque semaine un coût minimum d’entretien (1% de la valeur).

Terres : qu’il s’agisse de terres cultivables ou incultes, d’un affreux marécage, ou bois et forêts, charge à vous de les administrer. Ces terres ne vous coûte rien et peuvent même vous rapporter de (0 à 10% de la valeur).

Usufruits : On utilise votre moulin, une voie carrossable sur vos terres, ou tout simplement votre charrue une fois l’an. On vous en paie des gages (2 à 6 % de la valeur).

Haras & Collections : vous avez un élevage Renommé, une collection unique, vous pouvez en tirer un bon prix auprès des amateurs. Ceci représente un capital qui ne vous rapporte rien temps qu’il n’est pas vendu.

Exploitations & Commerces : Un bon placement pour qui n’a pas peur de la concurrence peu vous rapporter de belles sommes chaque année. Concerne les commerces et exploitations non liées aux revenus de base (4 à 25 % du capital investi). Risque de faillite = (rapport du placement / 2) + (risque lié à l’activité, à la discrétion du masque). La faillite entraîne la perte du capital investi. Tant qu’il n’y a pas de faillite il est possible de récupérer son capital (sauf en période de guerre ou autres crises majeurs)

Ex : Maître Fougueroux décide d’investir les 1000 L qui lui reste de sa fortune dans une affaire de production de poudre à canon. Le Masque lui indique que ce placement lui rapportera 10 % soit 100 L par an avec un risque de faillite = 5 % (de base) + 5% (lié à l’activité que le Masque juge un peu risquée) . Au bout d’un an (entre deux aventures) le Masque fait le test de faillite. Il obtient 62. Ça va : l’affaire lui rapporte 100 L. L’année suivante le Masque refait le test et obtient 07. Suite à un accident l’usine explose ! Dommage… Maître Fougueroux a perdu 900L

Le masque peut tenir secret le risque supplémentaire lié à l’activité. C’est alors au personnage d’évaluer ce risque grâce à sa compétence « évaluation ».

Référez vous au chapitre : monnaies et coût de la vie

FOURNIMENT

En place publique, le sergent recruteur avait coutume de d’annoncer au terme de sa prébende : “ 15 sous de solde par jour et tout le fourniment ! ”. Ce fourniment constitué tout l’équipement du soldat en campagne. On dit aujourd’hui familièrement barda. Ici le fourniment est tout le petit équipement du personnage, ce qu’il porte toujours sur lui, ou qu’il a en permanence sous la main.

Référez vous au chapitre : monnaies et coût de la vie

LES CHARGES

Elles s’achètent et peuvent rapporter.

Les charges militaires sont, soit offerte par le Roi, soit coûtent assez cher (sans compter l’entretien de la compagnie : 1500L pour une compagnie de cavalerie)  et ne rapportent rien d’autre que de l’honneur (renommée) et l’attention du Roi. C’est cette attention qui vaut cet « impôt du sang » qui dispense des rares impôts en argent concernant la noblesse et permet de bénéficier de quelques largesses de la Famille royale.

Les autres charges sont des offices donnant le titre « d’officier ». De justice, de police (les deux sont généralement mêlé, Montesquieu n’étant pas passé par là), de recouvrement d’impôts, d’entretien ou de gestion de biens appartenant à l’Etat…

Revenus des Nobles sous Louis XIV

Les principaux revenus des nobles proviennent du « cens » qu’ils perçoivent de la part des fermiers qui occupent leur terre et des banalités. Les nobles peuvent aussi avoir des revenus provenant de la roture, par exemple s’ils sont propriétaire d’une boutique. Par contre ils peuvent être imposable sur ce type de revenus.

Sous le règne de Louis XIV on assiste à un appauvrissement des nobles lié à une politique de domestication (suite aux Frondes) et à l’augmentation de leur train de vie. Augmentation rendue quasiment obligatoire par l’inflation des services qui leur étaient proposés et l’interdiction maintenue de travailler. Ajoutez à cela l’augmentation de la demande due à l’arrivée massive de nouveaux courtisans à Versailles et Paris, et les « besoins » créés par les débuts de l’économie libérale et capitaliste. Notez que les premières victimes de cette inflation et des dépenses somptueuses du Roi pour son palais de Versailles demeurent le petit peuple en particulier dans les campagnes ou la famine gagne…

A partir de 1660 le calcul du train de vie des nobles peut être augmenté de 5 % par an, mais pas les revenus.

Il devrait rapidement apparaître au personnage que la seule solution pour sen sortir est de vivre une aventure « rentable ».

illlusrevenus2Monnaies et coût de la vie 

Une Livre (L ou franc) = 20 sols (ou sous) = 200 deniers. Un sol est donc égal à 10 deniers

Nourriture

Un maigre repas 0,5 à 1 sol

Un repas moyen 2 à 5 sols

Un bon repas 6 à 10 sols

Un riche repas 1 à 10 L

Un pichet de vin de pays 6 sols

Un pichet de cidre 1 sols

Pain de 2 livres (presque 1 kg) 1,5 à 2,5 sol

Une livre de fromage de pays 5 à 8 sols

Une livre de pomme ou de poire 2 à 5 deniers

Une livre de fruits (autre que pommes ou poire) 1 à 3 L

Vêtements

Bottes de cuirs 4 L

Gants 3 L

Chapeau 1 L 10 sols

Chemise de toile de laine 16 à 20 sols

Chemise de toile de lin 30 sols

Culotte de laine 15 à 20 sols

Veste de bonne toile 1 L 10 sols

Culotte de bonne toile 1 L 5 sols

Culotte de cavalier matelassé 10 L

Robe de paysanne 2 L

Robe de citadine 3 L

Belle robe pour la ville 10 L

Très belle robe pour le bal (velours et soie) 50 à 150 L

Vêtement d’apparat (hommes) 70 à 150 L

 

Protections

Armure intégrale (de type médiévale) 30 L

Chemise de maille (de type médiévale)  20 L

Cuirasse 15 L

Heaume 15 L

Bassinet 10 L

Foulard + chapeau 2 L

Brassière en métal 10 L

Jambières en métal 10 L

Plastron de cuir 7 L

Gilet de cuir 16 L

Cuissardes de cuir 8 L

 

Armes

Rapière et sabre 10 L

Lame de Tolède 100 L

Dague 2 L

Main gauche 5 L

Hache d’abordage 2,5 L

Arbalète 3 L

Arc 2 L

Pistolet à silex 6 L

Mousquet à mèche 10 L

Mousquet à rouet 12 L

Pistolet à rouets 7 L

Munition à l’unité (balles carreaux et flèches) 2 à 5 sols

Animaux et transport

Selle et brides de cheval 10 L

Cheval 30 à 300 L

Vaches 40 L

Bœuf 80 à 100 L

Charrette 35 L

Chariot (4roues) 60 L

Carrosse 180 L

Trajet dans Paris (à partir de 1662) 5 sols

 

Eclairage

Bougie 3 sols

Flambeau 10sols

Lanterne 15 sols

 

Logement (par semaine à Paris)

Sous les toits 7 L

Chambre moyenne 10 à20 L

Appartement (2 pièces) 30 à 50 L

Pièce supplémentaire (par pièce) 10 L

Hôtel particulier 100 à 500 L

Pour l’achat x 1000 L

>>> Retour au début de la création de personnage.

Publicités

From → Articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :